De fils en étoffes

22 août 2015

Un porte-cartes pour les dépenses de rentrée...

La rentrée scolaire arrive malheureusement à grands pas, avec ses dépenses incontournables. Les porte-monnaie et porte-cartes vont donc être fortement sollicités dans les prochains jours et se montrer sous toutes leurs coutures chez les commerçants ...

En prévision de tous ces moments, une amie m'a demandé de lui confectionner un joli porte-cartes en simili-cuir rouge destiné à remplacer celui qu'elle possède depuis fort longtemps.

Je me suis donc attelée à la tâche, sachant que le montage et l'assemblage de ce type d'ouvrage sont toujours assez longs et complexes. Quelques heures de travail après, voici le résultat...

Porte-cartes Géraldine 1

Il est toujours bien difficile de piquer le simili-cuir à la machine, car la matière glisse mal sous le pied presseur. J'ai donc utilisé un pied spécial en Téflon que j'ai acheté chez un spécialiste, sachant qu'il existe des techniques plus économiques comme celle de glisser une feuille de papier de soie sous le pied presseur et au dessus des griffes d'entraînement de la machine, ce qui procure un bon résultat dès lors que l'on retire soigneusement certaines pelures du papier qui restent accrochées à la piqûre.  

Pour le montage de l'ouvrage, je me suis inspirée, en l'adaptant, de mon tuto du 22 mars 2014.

Porte-cartes Géraldine 2

Huit cartes sont ainsi élégamment protégées. Elles suivront désormais partout leur propriétaire à la rencontre des machines des commerçants et des distributeurs de banque, douillettement abritées dans leur nouvel écrin...

En vous remerciant encore mille fois pour tous vos sympathiques messages déposés sur mon site, je vous souhaite une belle fin de vacances pour celles qui sont encore en congés et bon courage à toutes celles qui préparent ardemment la rentrée ! 

A très bientôt, pour de nouvelles créations !

Avec toute mon amitié,

Véronice.

 

Posté par veronice à 08:00 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , ,


12 août 2015

Une curieuse travailleuse ...

Ma très bonne amie Anne-Marie, à qui nous avons rendu visite dans le Poitou, m'a fait découvrir cet étonnant meuble qu'elle a trouvé dans une brocante. Conçu avec beaucoup d'astuce au début du siècle dernier, il était anciennement utilisé par les couturières qui pouvaient y ranger tout leur nécessaire et installer sur le plateau leur machine... 

table de couture 1

Cette travailleuse ressemble finalement beaucoup à un classique guéridon à rabats. L'un de ses côtés semble ne comporter que deux tiroirs, mais cela est trompeur car, ô surprise, en glissant la main sous le meuble, un troisième tiroir apparaît comme par magie, délivrant son secret. La cachette se faisait bien discrète...

L'autre côté est composé d'une seule porte donnant accès à un espace de rangement plus vaste. C'est là que les couturières, semble t'il, cachaient leur pot de chambre, comme celui en faïence de Digoin que mon amie a  chiné pour me l'offrir ensuite très généreusement.

table de couture 2

Cette travailleuse est le touchant témoignage de toute une époque aujourd'hui révolue... Elle raconte le travail de toutes les couturières d'antan, mais également le savoir-faire des ébénistes qui créaient alors des meubles tout aussi fonctionnels que beaux.

Belle semaine à vous toutes et à très bientôt, pour de nouvelles créations !

Avec toute mon amitié,

Véronice.

Posté par veronice à 08:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 août 2015

Dessine-moi un mouton...

Avec la sortie cette semaine au cinéma du film " Le petit prince", je pressens que les petits moutons seront à l'honneur les temps prochains...

"S'il te plait, dessine-moi un mouton !" demande le petit garçon à Saint-Exupéry qui vient de tomber, avec son avion, dans le désert du Sahara.

L'image des agneaux est toujours empreinte, dans nos esprits, d'une grande douceur poétique... Nous y voyons la joyeuse innocence d'un petit animal nouveau-né découvrant avec étonnement son environnement, explorant avec insouciance les herbes folles des prés tout en restant dans la proximité rassurante de sa maman. 

Il n'est donc pas étonnant que bien des enfants aient adopté comme doudou un petit mouton à la bouille facétieuse et à la toison toute douce.

C'est dans cet univers enfantin remis en valeur par le film tiré du chef d'oeuvre de Saint-Exupéry que j'ai puisé mon inspiration pour confectionner, à la demande d'une de mes amies, ce petit pochon à jouets destiné à être offert comme cadeau de naissance. 

Sac à doudou mouton 1

Pour cette création, j'ai utilisé un drap chiné de ma réserve sur lequel étaient brodés au point de tige deux charmants agneaux évoluant dans un pré fleuri. Il m'est alors venu l'idée de l'associer à un joli tissu imprimé de motifs champêtres aux tonalités proches de celles de la broderie. Ainsi, les petits moutons ont l'air de gambader dans un vaste champ constellé de fleurs... 

Sac à doudou mouton 2

Comme il me restait du tissu, j'ai complété le pochon avec une pochette fermée par un petit bouton pression.

Sac à doudou mouton 3

En réalisant cette association de mes petits moutons et de mon tissu fleuri, je n'ai pu m'empêcher de me souvenir du très beau passage du conte, au chapitre 7, dans lequel le petit prince s'interroge sur le danger que courent les fleurs face aux moutons. Je ne résiste pas à vous le faire partager...

"Le petit prince était maintenant tout pâle de colère.

- Il y a des millions d'années que les fleurs fabriquent des épines. Il y a des millions d'années que les moutons mangent quand même les fleurs. Et ce n'est pas sérieux de chercher à comprendre pourquoi elles se donnent tant de mal pour se fabriquer des épines qui ne servent jamais à rien ? Ce n'est pas important la guerre des moutons et des fleurs ? Ce n'est pas plus sérieux et plus important que les additions d'un gros Monsieur rouge ? Et si je connais, moi, une fleur unique au monde, qui n'existe nulle part, sauf dans ma planète, et qu'un petit mouton peut anéantir d'un seul coup, comme ça, un matin, sans se rendre compte de ce qu'il fait, ce n'est pas important ça !...

Sac à doudou mouton 4

 Il rougit, puis reprit :

- Si quelqu'un aime une fleur qui n'existe qu'à un exemplaire dans les millions et les millions d'étoiles, ça suffit pour qu'il soit heureux quand il la regarde. Il se dit : "Ma fleur est là quelque part..."Mais si le mouton mange la fleur, c'est pour lui comme si, brusquement, toutes les étoiles s'éteignaient ! Et ce n'est pas important ça !

 Il ne put rien dire de plus. Il éclata brusquement en sanglots. La nuit était tombée. J'avais lâché mes outils. Je me moquais bien de mon marteau, de mon boulon, de la soif et de la mort. Il y avait, sur une étoile, une planète, la mienne, la Terre, un petit prince à consoler ! Je le pris dans les bras. Je le berçai. Je lui disais :"La fleur que tu aimes n'est pas en danger... Je lui dessinerai une muselière, à ton mouton... Je te dessinerai une armure pour ta fleur... Je... Je ne savais pas trop quoi dire. Je me sentais très maladroit. Je ne savais comment l'atteindre, où le rejoindre... C'est tellement mystérieux, le pays des larmes."

 Merci donc, Monsieur de Saint-Exupéry, pour tant de poésie !

Je vous souhaite une belle semaine pleine de douceur, de rêves, de poésie et de créativité...

A très bientôt, pour de nouvelles créations !

Avec toute mon amitié,

Véronice.

 

 

Posté par veronice à 08:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 juillet 2015

Du beau tissage alsacien...

Au gré de nos pérégrinations de week-end, nous continuons à explorer, mon mari et moi, les régions limitrophes à notre belle Franche-Comté, qu'elles soient françaises ou étrangères. La semaine dernière, nous voilà donc partis pour un petit voyage en Alsace, à la redécouverte de Colmar et de ses alentours si typiques, puis dans les merveilleux paysages des montagnes du Jura suisse. 

En amoureuse du beau linge, j'avais intégré dans notre programme touristique une visite à un tisserand qui perpétue à Hattstatt l'activité artisanale lancée par ses aïeux en 1883. Comme ma famille, je commande souvent chez lui mon linge de maison, en raison de la qualité irréprochable de la confection et des prix très abordables de ses articles, mais je n'avais jusqu'à présent jamais eu le plaisir de le rencontrer.

Rendez-vous fut donc pris dans ce petit village alsacien proche de Colmar...

Tissage artisanal 1

Grâce aux explications passionnées de Philippe Menneson, nous voilà plongés dans les secrets (très techniques) de la confection des toiles à drap, serviettes-éponge, housses de couette, draps de bain, linges de table et de cuisine... 

Dans l'atelier, tournent plusieurs métiers à tisser Jacquard construits en leur temps par lSociété alsacienne de constructions mécaniques (SACM), ancienne entreprise industrielle française fondée en 1826 par André Koechlin pour produire des machines textiles, avant qu'elle ne se diversifie dans la fabrication de locomotives, de machines à imprimer les tissus et papiers, de moteurs diesel, de chaudières, de matériels pour le levage et le pesage, de groupes électrogènes...

Nous sommes impressionnés par la complexité mécanique de ces métiers à tisser, entraînés par un seul moteur et programmés par un système de cartes perforées plastifiées qui guident les crochets soulevant les fils de chaîne, commandant ainsi le tissage de motifs complexes. Les fils verticaux (appelés "fils de chaîne"), tenus en place par un dispositif particulier du métier, sont alors entrelacés perpendiculairement avec les fils horizontaux (les "fils de trame") mis en place par une navette courant sur toute la largeur de la pièce à tisser.

Tissage artisanal 2

D'immenses bobines de fils de chaîne et de trame, permettant la fabrication de 600 m de toile de drap, sont ainsi confectionnées avant le démarrage du tissage. D'autres, plus petites, supportent des fils de couleur teintés artisanalement dans le nord de la France. Elles serviront à composer les motifs ou pièces colorées.

Tissage artisanal 3

Si vos pas vous mènent en Alsace, n'hésitez-pas à rendre visite à Philippe Menneson ! C'est vraiment pour moi une adresse "Coup de coeur" qui mérite d'être partagée...

Tissage artisanal 4

En ces temps de vacances estivales, je vous souhaite de pouvoir également trouver de beaux moments de découverte et de partage avec des artisans passionnés par leur métier et qui sont la richesse de nos terroirs !

Je vous remercie du fond du coeur pour tous vos messages si chaleureux qui me touchent toujours beaucoup et vous dis à très bientôt, pour de nouvelles créations !

Avec toute mon amitié,

Véronice.

Adresse de Philippe Menneson : 2, rue du Maréchal Leclerc, 68420 HATTSTATT (03.89.49.31.29) - Fermé le lundi.

Posté par veronice à 08:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 juillet 2015

Châssis d'amie...

C'est toujours un réel bonheur de transmettre sa passion... Une de mes très bonnes amies, qui vit une retraite dynamique ouverte sur de multiples domaines de découverte, s'est ainsi mise récemment, à mon contact, à créer son petit univers d'artiste. 

Avant de partir en vacances d'été, nous avons décidé de mettre en valeur les petits trésors de mercerie ancienne que nous avons chinés ensemble en confectionnant chacune un châssis original.  

Une fois achevé, j'ai donc pris plaisir à exposer son ouvrage au milieu de quelques bobines, rubans et fils anciens de ma réserve.

chassis Mon petit atelier 1

Sur la jolie toile imprimée de son châssis, mon amie a collé monogrammes, dentelles anciennes et broderies réalisées au point de croix au milieu de sa composition enrichie d'accessoires de couture qu'elle a suspendus de façon originale sur des ficelles de lin.

chassis Mon petit atelier 2

Pour le plaisir des yeux, j'ai mis en scène cet ouvrage dans un décor rassemblant quelques objets de ma collection : une vieille étiquette du Bon Marché, des bobines anciennes de fils et de rubans de marques françaises, pour la majorité d'entre elles aujourd'hui malheureusement disparues...

chassis Mon petit atelier 3

 "Chaque passion parle un langage différent"...

Cette belle citation du célèbre critique et poète français du XVII ème siècle, Nicolas Boileau, traduit bien ce que nous vivons toutes au travers de nos multiples passions et talents. 

Je vous souhaite donc, en ces temps de vacances pour certaines ou de simple week-end pour d'autres, de trouver de beaux moments de partages passionnés !

A très bientôt, pour de nouvelles créations !

Avec toute mon amitié,

Véronice.

 

Posté par veronice à 12:38 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,



04 juillet 2015

Plouf !...

En ces temps caniculaires qui nous plongent dans une certaine léthargie, rien ne vaut un bon rafraîchissement dans une piscine ... Celle de la ville que je fréquente habituellement est malheureusement fermée pour les vacances d'été. Mais j'ai la grande chance d'avoir de très bons amis qui en possèdent une et qui m'invitent à en profiter très souvent.

Pour transporter maillots, serviettes, lunettes et claquettes de bain, ainsi que le nécessaire de toilette, j'ai confectionné cette semaine un sac tout simple dans une toile enduite aux motifs bien contemporains.

sac piscine (1)

Pour qu'il soit pratique, j'ai aménagé deux petites poches, l'une à l'extérieur et l'autre, zippée, à l'intérieur. Mon sac est d'une bonne contenance et robuste, grâce aux coutures et à la sangle que j'ai utilisée pour les anses. Il peut donc me suivre partout, sans trop craindre les dégradations...

sac piscine (2)

Je clos rapidement ce petit billet estival, terrassée par la chaleur étouffante de notre appartement, pour filer me baigner ! Plouf !...

Je vous souhaite un beau week-end, en espérant que vous arriverez toutes à trouver des moments rafraîchissants !

A très bientôt, pour de nouvelles créations !

Avec toute mon amitié,

Véronice

 

Posté par veronice à 13:46 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 juin 2015

Un temple de merveilles...

Après Salon-de-Provence, direction Dole, charmante sous-préfecture du département du Jura et ancienne capitale de la Franche-Comté jusqu'en 1674 !

A l'ombre de la majestueuse collégiale Notre-Dame, bat le coeur historique du vieux bourg médiéval, irrigué par le paisible Doubs...

C'est donc dans cette ville attachante que j'ai vécu, il y a deux semaines de cela, le 6 juin précisément, une journée riche en rencontres, en partages et en émotions artistiques...

Dole 3

J'ai eu, en effet, la grande joie de me rendre au deuxième festival de broderie organisé par le club Jura Point de Croix. Une vingtaine de créateurs venant de toute la France, mais également de Belgique et d'Italie, ainsi qu'une quinzaine de clubs français et étrangers, ont émerveillé de leurs oeuvres tous les visiteurs.

Quel spectacle ! 

Je vous laisse admirer ces sublimes variations de broderies sur des motifs de faïence de Digoin, réalisées par le club "Au fil de la passion".

Salon de Dôle - DIGOIN 1Salon de Dôle - DIGOIN 2

et tous ces cartonnages aux formes si ouvragées...

Salon de Dôle - Cartonnage 1

... dans une dispersion de couleurs romantiques ou plus "vintage".

Salon de Dôle - Cartonnage 2

Nous voici, replongées, remplies de nostalgie, dans un proche passé où les mamans confectionnaient encore, avec beaucoup d'amour, les habits de poupée de leurs petites filles et les papas, de belles maisons...

Salon de Dôle - Monde enfantin 1

Salon de Dôle - Monde enfantin 2

Dans ce temple des merveilles, ma joie fut également grande de faire la connaissance d'autres amies bloggueuses, Isabelle "Au fil de la passion", Nadine "Capucine vagabonde", et d'admirer en particulier les magnifiques tableaux de Claire "Au Claire de Fil" et de Delphine "L'Atelier" , ainsi que le raffinement des créations de Françoise "Il est cinq heures" et de Danièle " Petits points au jardin".

Cachou 33 (L'atelier de Françoise) et Marie (Douce Campanule) m'ont offert de bien jolis présents, signes d'une même passion partagée.

Cadeaux Dole

Un immense merci, donc, à toutes les organisatrices du club Jura Point de Croix pour cet évènement exceptionnel qui crèe autant de beauté que de liens !

L'esprit rempli de tous ces merveilleux souvenirs, je vous souhaite une bonne fin de week-end et une douce semaine.

A très bientôt, pour de nouvelles créations !

Avec toute mon amitié,

Véronice.

Posté par veronice à 20:21 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 juin 2015

Broderie de par monts et par vaux...

Durant un bon mois, j'ai été par monts et par vaux chaque wek-end, entraînée dans des réjouissances familiales et amicales qui m'ont éloignée de notre belle région de Franche-Comté et de mon blog.

Me voici donc de retour, l'esprit rempli d'heureux souvenirs de rencontres, de partages, de détente et de découvertes ! 

Ces derniers temps n'ont donc pas été propices à l'expression de ma créativité, mise en repos au bénéfice de différents petits séjours à proximité de chez nous, en Forêt Noire, à Bâle et en Alsace, ou plus éloignés, en particulier dans ma chère Provence natale. Mes dix doigts n'ont, de ce fait, pas beaucoup travaillé, hormis pour ce petit coussin brodé que j'ai réalisé avec beaucoup d'affection pour ma filleule à l'occasion de sa profession de foi.

Coussin brodé 1

Comme j'aime le faire, j'ai confectionné ce petit ouvrage en réutilisant le bord festonné d'un tissu ancien récemment chiné et trois vieux boutons sortis de ma réserve, ainsi qu'une toile de lin sur laquelle j'ai brodé tous les symboles qui permettront à ma filleule de se souvenir de cette belle fête.   

Coussin brodé 2

Quel plaisir également de déambuler dans le centre historique de Salon-de-Provence à l'issue de la cérémonie religieuse ! 

Je ne résiste donc pas à vous faire partager, à travers cette composition de vieilles pierres, de végétaux et de ciel d'azur, tous les charmes de ma Provence natale... 

Salon de Provence

Après ces réjouissances provençales,  je serai heureuse de vous faire partager, comme petit billet estival, ce que j'ai vécu la semaine dernière dans une autre magnifique ville...

En vous redisant toute la joie que j'ai à vous retrouver sur mon site, je vous souhaite un merveilleux week-end, riche en créativité !

A bientôt, pour de nouvelles créations !

Avec toute mon amitié,

Véronice

P.S : Depuis un mois, je ne reçois plus, pour des raisons qui me sont inconnues, les notifications de parution des nouveaux messages venant de Canalblog. Je n'ai donc malheureusement pas eu connaissance de certains de vos nouveaux billets et n'ai pu, par conséquent, vous laisser de message en retour. J'en suis vraiment désolée. Avez-vous déjà rencontré ce problème et, si tel était le cas, quel en était la cause et comment l'avez-vous résolu ? Un grand merci à toutes celles qui pourraient m'éclairer !

Inspiration - grille offerte par Luli , en la personnalisant

Posté par veronice à 16:56 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 mai 2015

D'anciens bavoirs exposés dans une vieille armoire...

Cette semaine, je n'ai malheureusement pas eu beaucoup de temps à consacrer à de nouvelles créations. Néanmoins, en faisant quelques rangements dans mes réserves de linge ancien, l'idée m'est venue d'exposer de façon originale (et discrète) ma collection de bavoirs, dont certains proviennent de ma grand-mère et d'autres de brocantes ou de vide-greniers.

En regardant la vieille armoire familiale que j'avais entièrement capitonnée au début de l'année 2013, je me suis dit que je pourrais harmonieusement marier la délicate ancienneté des bavoirs à la toile de Jouy garnissant l'intérieur des portes.

bavoirs 4

A chaque fois que j'ouvre ce meuble chargé de souvenirs, je contemple désormais, émerveillée, tous ces petits bavoirs de bébés en fine batiste blanche sur le plat desquels de délicates broderies ont été exécutées en leur temps par des mains expertes.

bavoirs 1

Sur certaines pièces, le pourtour est fait d’un point de feston bordé d’une jolie dentelle. Un bouton en nacre ou deux cordonnets permettaient alors d'attacher le bavoir autour du cou du nourrisson.

bavoirs 2bavoirs 3jpg

Pour compléter ma petite exposition, j'ai également épinglé sur l'une des deux portes deux très anciens mouchoirs portant de jolis chiffres. 

Mouchoirs

Pour mon plus grand plaisir, l'intérieur de mon armoire renferme désormais mon petit musée de linge ancien, que je dévoile à toutes les passionnées de jolies pièces d'antan...

En ce long week-end de mai, je vous souhaite de beaux moments de détente remplis de créativité !

Je vous renouvelle mon immense merci pour toutes vos fidèles visites et vos chaleureux commentaires sur mon site, et vous dis à très bientôt, pour de nouvelles créations !

Avec toute mon amitié,

Véronice.

Posté par veronice à 10:25 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 mai 2015

Du bon pain grillé...

Pour nous réconforter de ce week-end bien pluvieux et frais, rien ne vaut un bon petit déjeuner pour démarrer douillettement la journée !

Mais avant que les bonnes senteurs de pain grillé ne viennent émoustiller nos narines et nos papilles, j'ai souhaité que nos regards soient également délicatement réveillés par un joli décor de table.

J'ai alors imaginé d'habiller tout simplement notre grille-pain d'une parure en linge ancien sur laquelle est cousue une broderie de ma composition.

Grille-pain 1

Pour lui donner du relief et de la douceur, j'ai matelassé avec de la ouate cet ouvrage confectionné dans un linge ancien récemment chiné dans un vide-grenier. 

Grille-pain 2

Il accompagne désormais tout aussi utilement qu'harmonieusement le sac à pain que je vous avais présenté dans mon billet du 21 juin 2014.

Sacs à pain

 Croûte dorée et craquante, mie pleine de tendresse et de saveur... Le bon pain mérite tous nos égards !

En ce long week-end du 1er mai, je vous souhaite de délicieux moments gourmands et beaucoup d'inventivité dans vos loisirs créatifs.

A très bientôt, pour de nouvelles créations !

Avec toute mon amitié,

Véronice.

Inspiration - Broderie / Patron maison

Posté par veronice à 14:59 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , ,