Dans mon petit jardin d'hiver, où s'épanouissent mes plantes grasses, un lierre et un palmier-nain ( de son vrai nom, un "Cycas revoluta"), j'ai installé un repose-pieds décoratif qui invite à venir se reposer au contact de ce cadre végétal baigné de lumière. Je m'assois souvent quelques instants dessus pour profiter d'un moment de calme, enveloppée par la douceur d'un beau concert de musique classique et entourée de cette verdure apaisante, de la chaleur du bois du parquet et de la clarté qui se dégage des murs blancs de la pièce.

Repose-pieds 1

Pour réaliser ce confortable repose-pieds, j'ai acheté un tabouret en bois brut dans un salon dédié aux loisirs créatifs, puis je l'ai peint avec une peinture acrylique de couleur ivoire que j'ai ensuite cérusée. J'ai alors rembourré le dessus avec de la ouate, avant de tendre la toile de lin que j'ai brodée avec des motifs mauresques (un repose-pieds séparé de son fauteuil ne s'appelle t'il pas un "Ottoman"?)...

Repose-pieds 2 

Repose-pieds 3 Repose-pieds 4

La beauté de la musique et des meubles, quand elles s'allient, peuvent nous transporter dans la mémoire de l'Histoire...Il en va ainsi de ce tableau ancien exposé au château de Blois, qui montre un tout autre usage des repose-pieds, appelés également "marchepieds" ou, en anglais, "footstools"...

Repose-pieds tableau château de Blois

Je vous souhaite donc également un doux et reposant week-end, empli de beauté ! Je vous redis toute mon amitié et ma reconnaissance pour vos chaleureuses visites sur mon site, qui me font toujours autant plaisir...

A très bientôt !

Inspiration - Coussin baroque pour la broderie / Collection Rouge du Rhin - 1999 - Tableau de la collection du château de Blois / Portrait de Johan Schenk, virtuose de viole, attribué à Constantin Netscher ( 1668-1723)