Après la présentation que je vous ai faite ces deux dernières semaines de mes toises brodées, restons un peu, si vous le voulez bien, dans le monde merveilleux de l'enfance...

Quoi que l'on en dise, les fillettes prennent encore plaisir, de nos jours, à jouer à la poupée. Ainsi, pour habiller ses deux charmants enfants, une de mes petites nièces m'a demandé de leur confectionner des tenues bien chaudes pour l'hiver. C'est donc avec joie que j'ai sorti pour elle feuilles de papier et crayons pour créer dans un premier temps les patrons adaptés à la taille de chacune des poupées, puis les ciseaux et la machine à coudre pour réaliser les habits que j'ai dessinés.

Pour le petit garçon sagement assis à la fenêtre pour goûter la douceur des rayons du soleil, j'ai ainsi créé un ensemble bien douillet en polaire composé d'un pantalon, d'une veste, d'une écharpe et d'un bonnet. 

Voilà le poupon de ma nièce bien emmitouflé pour affronter les rigueurs de l'hiver...

Poupée garçon ensemble 1

Pour la petite fille, je me devais, bien entendu, de lui confectionner une tenue confortable et élégante. La voilà pourvue d'un joli pantalon en velours rose foncé et d'un beau manteau agrémenté d'un col et de bas de manches en fourrure synthétique ! 

Poupée fille ensemble 1

Ma nièce peut désormais sortir toute sa petite famille sans craindre les rhumes...

Pour ma part, en créant ces tenues, j'ai pris autant de plaisir à gâter ma nièce qu'à renouer un instant avec ces moments heureux du passé pendant lesquels, comme toutes les petites filles de mon âge, je jouais avec bonheur avec mes poupées...

Je clos ici cette séquence de trois semaines consacrée au monde de l'enfance en vous souhaitant un doux dimanche et une belle semaine !

A très bientôt !

Ma petite astuce du moment :

Comme il s'agit de modèles réduits, il est nécessaire d'adapter les techniques de couture afin d'obtenir des finitions visuellement réussies. A cet effet, pour éviter de retourner en ourlet les bas de manches de la veste du petit garçon ( ce qui entrainerait dans ce cas une surépaisseur disgracieuse), je les ai uniquement surfilés et j'ai appliqué dessus, avant de les fermer, un galon en bordure. Pour le manteau de la petite fille, j'ai piqué une bande aggripante de type VELCRO sur la patte de boutonnage afin de faciliter l'ouverture de l'habit par l'enfant. Le bouton est donc uniquement là pour le côté esthétique... 

Inspiration - Patrons maison - Poupées Corolle.