Avec la sortie cette semaine au cinéma du film " Le petit prince", je pressens que les petits moutons seront à l'honneur les temps prochains...

"S'il te plait, dessine-moi un mouton !" demande le petit garçon à Saint-Exupéry qui vient de tomber, avec son avion, dans le désert du Sahara.

L'image des agneaux est toujours empreinte, dans nos esprits, d'une grande douceur poétique... Nous y voyons la joyeuse innocence d'un petit animal nouveau-né découvrant avec étonnement son environnement, explorant avec insouciance les herbes folles des prés tout en restant dans la proximité rassurante de sa maman. 

Il n'est donc pas étonnant que bien des enfants aient adopté comme doudou un petit mouton à la bouille facétieuse et à la toison toute douce.

C'est dans cet univers enfantin remis en valeur par le film tiré du chef d'oeuvre de Saint-Exupéry que j'ai puisé mon inspiration pour confectionner, à la demande d'une de mes amies, ce petit pochon à jouets destiné à être offert comme cadeau de naissance. 

Sac à doudou mouton 1

Pour cette création, j'ai utilisé un drap chiné de ma réserve sur lequel étaient brodés au point de tige deux charmants agneaux évoluant dans un pré fleuri. Il m'est alors venu l'idée de l'associer à un joli tissu imprimé de motifs champêtres aux tonalités proches de celles de la broderie. Ainsi, les petits moutons ont l'air de gambader dans un vaste champ constellé de fleurs... 

Sac à doudou mouton 2

Comme il me restait du tissu, j'ai complété le pochon avec une pochette fermée par un petit bouton pression.

Sac à doudou mouton 3

En réalisant cette association de mes petits moutons et de mon tissu fleuri, je n'ai pu m'empêcher de me souvenir du très beau passage du conte, au chapitre 7, dans lequel le petit prince s'interroge sur le danger que courent les fleurs face aux moutons. Je ne résiste pas à vous le faire partager...

"Le petit prince était maintenant tout pâle de colère.

- Il y a des millions d'années que les fleurs fabriquent des épines. Il y a des millions d'années que les moutons mangent quand même les fleurs. Et ce n'est pas sérieux de chercher à comprendre pourquoi elles se donnent tant de mal pour se fabriquer des épines qui ne servent jamais à rien ? Ce n'est pas important la guerre des moutons et des fleurs ? Ce n'est pas plus sérieux et plus important que les additions d'un gros Monsieur rouge ? Et si je connais, moi, une fleur unique au monde, qui n'existe nulle part, sauf dans ma planète, et qu'un petit mouton peut anéantir d'un seul coup, comme ça, un matin, sans se rendre compte de ce qu'il fait, ce n'est pas important ça !...

Sac à doudou mouton 4

 Il rougit, puis reprit :

- Si quelqu'un aime une fleur qui n'existe qu'à un exemplaire dans les millions et les millions d'étoiles, ça suffit pour qu'il soit heureux quand il la regarde. Il se dit : "Ma fleur est là quelque part..."Mais si le mouton mange la fleur, c'est pour lui comme si, brusquement, toutes les étoiles s'éteignaient ! Et ce n'est pas important ça !

 Il ne put rien dire de plus. Il éclata brusquement en sanglots. La nuit était tombée. J'avais lâché mes outils. Je me moquais bien de mon marteau, de mon boulon, de la soif et de la mort. Il y avait, sur une étoile, une planète, la mienne, la Terre, un petit prince à consoler ! Je le pris dans les bras. Je le berçai. Je lui disais :"La fleur que tu aimes n'est pas en danger... Je lui dessinerai une muselière, à ton mouton... Je te dessinerai une armure pour ta fleur... Je... Je ne savais pas trop quoi dire. Je me sentais très maladroit. Je ne savais comment l'atteindre, où le rejoindre... C'est tellement mystérieux, le pays des larmes."

 Merci donc, Monsieur de Saint-Exupéry, pour tant de poésie !

Je vous souhaite une belle semaine pleine de douceur, de rêves, de poésie et de créativité...

A très bientôt, pour de nouvelles créations !

Avec toute mon amitié,

Véronice.