Avant mon départ en Toscane, j’avais décidé de m’atteler à un travail qui me tenait à coeur depuis quelques mois, mais que je n’avais pas encore eu la possibilité de concrétiser, faute de temps... Il consistait à valoriser trois panières en osier chinées durant cet été en les transformant en réserves pour mes pelotes de laine, des grains de lavande et mes stocks de ouate de rembourrage. Mon atelier n’étant malheureusement pas aussi grand que je le souhaiterais, je recherche en effet à optimiser mes rangements en alliant volume et  intégration esthétique. 

Trio de panières revisitées 2019

Pour chacune des panières, j’ai utilisé des bords de draps anciens festonnés qui m’ont permis de constituer l’habillage intérieur ainsi que le décor extérieur. J’ai réalisé les couvercles en cartonnage habillé d’un tissu de lin, de boutons, de napperons, de chiffres brodés, de monogrammes ou encore de croquets, à l’image des matières et teintes avec lesquelles j’aime travailler.

Panière1 revisitée 2019

Panière 2 revisitée 2019 

Pour la plus grande des panières, j’ai brodé sur le couvercle « Petite réserve » et  habillé sa face intérieure d’un joli tissu floral imprimé rappelant la toile de Jouy.

Panière 3 revisitée 2019

Avant de partir à la découverte des charmes de Florence Sienne, Pise, des Cinque Terre et de la vallée d’Orcia, j’ai pu achever mes ouvrages et j’en profite désormais pleinement depuis mon retour, en ayant beaucoup de plaisir à voir mes réserves joliment rangées dans des panières qui ont trouvé là une seconde vie...

En ce beau dimanche, je vous souhaite une journée pleine de créativité et une douce nouvelle semaine. Encore mille mercis pour toutes vos si sympathiques visites sur mon site et bienvenue à toutes les nouvelles abonnées ! 

A très bientôt, pour de nouvelles créations !

Avec toute mon amitié,

Véronice.