Il est toujours un peu difficile, pour moi, de rentrer en Franche-Comté après de belles vacances passées dans l'ouest de la France... Quitter  les charmes de la Charente-Maritime et de la Vendée, en particulier de l'île de Noirmoutier, est un vrai crève-coeur, même si je suis heureuse de retrouver ici mon cercle amical et associatif. Mais j'ai déjà à l'esprit que nous allons vers l'hiver, saison que j'ai toujours un peu plus de mal à traverser en tant que provençale...

Pour me donner du baume au coeur, j'ai confectionné cette semaine deux trousses pour la rentrée d'une jeune étudiante en école d'agronomie. Comme elle sera proche du littoral, j'ai cherché à rapprocher mes ouvrages de l'ambiance maritime qu'elle cotoiera en utilisant des tissus, croquets et fermetures zippées de couleur bleue. Et pour faire un clin d'oeil à son domaine d'apprentissage, j'ai agrémenté le décor d'un bleuet brodé et de petites pièces de tissu fleuri...  

Duo de trousses aux bleuetsTrousses aux bleuets

Pour faire écho aux trousses portant un épi de blé que je vous avais présentées dans mon billet du 7 août dernier et à celles d'aujourd'hui, je ne résiste pas à vous livrer cet extrait du poème "Les bleuets" composé en 1828 par Victor Hugo, natif de Besançon...

"Tandis que l’étoile inodore
Que l’été mêle aux blonds épis
Emaille de son bleu lapis
Les sillons que la moisson dore,
Avant que, de fleurs dépeuplés,
Les champs aient subi les faucilles,
Allez, allez, ô jeunes filles,
Cueillir des bleuets dans les blés !"

J'espère de tout coeur que la rentrée s'est bien déroulée pour chacune d'entre vous, avec certainement plein de belles idées de créations à venir... Je suis heureuse, quant à moi, de penser que nous pourrons continuer à partager durant cette nouvelle année scolaire, au travers de nos blogs, nos talents et passions...

Belle fin de week-end à vous et à très bientôt, pour de nouvelles créations ! 

Avec toute mon amitié,

Véronice.