Chères amies,

Comme nous le savons toutes, l'entrée de notre habitation est le lieu qui incarne avant tout le plaisir de rentrer chez soi, mais elle donne également à nos invités la première impression sur ce que nous sommes...et à quoi peut bien ressembler le reste du logement...

Pour embellir cet espace de passage, il est souvent nécessaire de masquer la porte d'entrée défigurée par l'ensemble de la tringlerie de fermeture.

C'est ce que j'ai donc fait pour cette entrée, grâce à un rideau de porte que j'ai créé dans un tissu d'ameublement qui m'a immédiatement plu pour son ton neutre et ses bandes satinées lui donnant une tendance bien contemporaine.

Ensemble

La décoration murale participant également à rendre accueillant ce lieu de transition, j'ai misé sur l'installation d'une jolie applique en fer forgé qui distille une douce lumière tamisée dans la pièce, ainsi que sur une cage à oiseau en papier que j'ai confectionnée pour apporter un petit côté "zen" et léger à l'espace.

Cage

Le soir, il est bien agréable et reposant de regarder les jeux de lumière qui animent, en fonction de la position que l'on a dans l'entrée, cette petite réalisation éphémère en papier ...

Détail 2

A l'impression de chaleur toute simple qui se dégage de la cage éclairée, se conjuguent harmonieusement la douceur de ton du rideau, le chatoiement de ses bandes verticales et les ombrages de ses plis flamands... 

Détail 1

" C’est à l’intérieur que se passe l’essentiel " disait si justement Le Corbusier.

Dans cette entrée, j'espère avoir un peu appliqué ce beau précepte du grand architecte... 

Comme la nature qui se métamorphose profondément en cette période de printemps, la saison se prête bien aux changements de décoration... Je vous souhaite donc une nouvelle semaine riche en idées créatives pour tous vos intérieurs !

Je vous redis toute mon amitié et ma plus profonde gratitude pour votre fidélité...

A très bientôt !

Ma petite astuce du moment :

Compte tenu du poids du rideau, il est important de réaliser l'ourlet du bas uniquement après avoir laissé pendu le rideau pendant environ 24 heures , c'est à dire le temps qu'il lui est nécessaire pour s'allonger définitivement sous son poids...

 

Inspiration - Pour la cage à oiseau : " L'atelier de Tilda" /  Tone Finnanger /  Editions Mango pratique 2011